Nos aînés jouaient au jeu du nain jaune

Jeu de nain jaune

Quand les consoles de jeux et les Petshop n’existaient pas, comment nos papis et mamis pouvaient-ils s’occuper ? A quoi pouvaient donc jouer nos aînés ? Les enfants faisaient souvent place à leur imagination pour créer eux-mêmes leur jeux. De plus, les jouets de société étaient plutôt populaires : on jouait au jeu de l’oie, au jeu de dame, aux cartes ou encore au jeu du nain jaune. Le jeu de nain jaune est convivial car il est simple et adapté pour 3 à 8 joueurs qui peuvent être des enfants, des parents ou des grands-parents.



Matériel nécessaire pour jouer au Nain Jaune :

Il vous faut un jeu de 52 cartes, des jetons et un tableau de Nain jaune.

Le tableau est composé de 5 cases :

  • une centrale, celle du nain jaune avec le 7 de carreau
  • une en haut à gauche, celle du roi de cœur
  • une en haut à droite, celle de la dame de pique
  • une en bas à gauche, celle le 10 de carreau
  • une en bas à droite, celle du valet de trèfle

Déroulement et règles du jeu :

  1. Avant de commencer chaque partie, chaque joueur dépose des jetons sur le tableau : 5 jetons sur le nain jaune, 4 sur le roi de coeur, 3 sur la dame de pique, 2 sur le valet de trèfle et 1 sur le 10 de carreau.
  2. Il faut également que les joueurs se mettent d’accord sur la règle pour compter les points à la fin de chaque partie (voir 10).
  3. Ensuite distribuez les cartes une à une à chaque joueur, le nombre de cartes à distribuer dépend du nombre de joueurs (voir tableau ci-dessous). Par exemple, si vous êtes 3 joueurs distribuez 15 cartes par personne, il restera alors 7 cartes qui formeront le talon et que vous n’utiliserez pas.
    Nombre de joueurs Nombre de cartes à distribuer
    à chaque joueur
    Nombre de cartes
    dans le talon
    3 15 7
    4 12 4
    5 9 7
    6 8 4
    7 7 3
    8 6 4

     

  4. Le jeu suit le sens des aiguilles d’une montre. L’ordre des cartes du plus fort au plus faible est le suivant : roi, dame, valet, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et as.
  5. Le premier à jouer (Joueur1), pose une suite de cartes sur la table, peu importe la couleur des cartes. Lorsqu’il n’a pas la carte pour continuer sa suite, il l’annonce en disant par exemple « Sans 10 », s’il lui manque un 10.
  6. C’est ensuite au tour de son voisin de gauche (Joueur 2) de continuer la suite. Si le joueur 2 n’a pas la carte et qu’aucun autre joueur ne l’a après lui, c’est le joueur 2 qui prendra la main. Il aura alors le choix entre ajouter la carte d’après de la suite, ici le 11, ou il pourra commencer une nouvelle suite.
  7. Dès qu’un joueur pose un roi, il peut commencer une nouvelle suite.
  8. Si l’un des joueurs pose l’une des cartes qui figure sur le tableau (7 de carreau, roi de coeur, dame de pique, 10 de carreau et valet de trèfle), il récupère alors tous les jetons de cette case.
  9. Le jeu du nain jaune s’arrête lorsque l’un des joueurs n’a plus aucune carte. A ce moment là, chaque joueur à qui il reste des cartes, va devoir donner la valeur de ses cartes en jetons, au gagnant.
  10. Vous avez le choix entre 2 options, il faudra vous mettre d’accord avant de commencer à jouer. Vous pouvez donner le nombre de points de chacune de vos cartes (10 jetons pour le roi, la dame ou le valet et le numéro de la carte pour le reste) ou compter le nombre de carte que vous avez dans vos mains et donner ce nombre en jetons.
  11. De plus, si un joueur ne s’est pas débarrassé d’une carte figurant sur le tableau, il doit doubler la mise qu’il y a dans le compartiment correspondant à cette carte.
  12. Il faut savoir que les jetons qui sont dans le tableau, sont reportés pour la partie d’après.
  13. Le jeu se termine lorsque l’un des joueurs ne peut plus déposer de jetons sur le tableau avant de jouer.

Encore aujourd’hui, certains fabricants de jouets proposent ce jeu. C’est le cas pour Dujardin qui propose une mallette de jeu de nain jaune complète → contenant les cartes, les jetons et le tableau.

Leave a Reply